E.P.R.TH

Qu’est-ce que l’EPRTH ?

Emotional and Physical Rebalancing Therap

L’EPRTH (Thérapie de rééquilibrage émotionnel et physique) est une technique thérapeutique de désensibilisation des traumatismes par le balayage oculaire qui aide à se libérer de tout traumatisme (petit ou grand) nous empêchant de « fonctionner » au quotidien aussi bien que nous le souhaiterions.

Notre cerveau en question :

Au-delà de la notion d’hémisphère gauche/droit, notre cerveau humain s’est construit par enrichissement : au cerveau reptilien (garant des processus biologiques) s’est ajouté le cerveau limbique (siège des émotions, de l’apprentissage et de la mémoire) et finalement le cortex (ou néo-cortex), siège de l’intelligence, de la raison, de la conscience morale et de la réflexion.

Bien que cette dernière couche nous distingue clairement de l’animal, notre « instinct » primaire n’a pas disparu pour autant. Nécessaire pour réagir immédiatement face au danger, cet instinct va définir très tôt, soit à travers les toutes premières expériences émotionnelles de notre vie et via nos 5 sens, ce qui est bon ou dangereux pour nous. Ces perceptions, bien que totalement primaires, vont pourtant guider nos choix tout au long de notre existence, en-dehors de toute décision ou volonté, et influencer notre santé tant émotionnelle que physique.
Notre monde est émotionnel!

Chaque jour nous amène une multitude d’émotions agréables, désagréables, désirées ou refoulées. Si nous devions toutes les conserver à même intensité, nous deviendrions probablement fous ! C’est pourquoi chaque nuit, une digestion/intégration de tous ces « traumas » quotidiens est naturellement faite par notre cerveau pendant que nous dormons. Ce nettoyage nocturne durant la phase de rêve (sommeil paradoxal) nous est donc nécessaire pour fonctionner plus sereinement la journée suivante.

Quand le nettoyage ne se fait pas…

Dans un monde idéal, toute émotion vécue devrait pouvoir être digérée la nuit suivante, quelle que soit son intensité. Et pourtant… le nettoyage n’arrive pas toujours à se faire complètement, notamment quand l’émotion a été trop forte (deuil, accident, agression, licenciement, choc physique ou moral, etc.) ou que certaines souffrances dans l’enfance ont longtemps perduré.

A cause de cette erreur dans le système s’ensuivent, immédiatement ou des années plus tard – par accumulation du stress – des troubles physiques et/ou émotionnels :

  • anxiété, angoisses, panique
  • phobies / toc
  • insomnies
  • timidité, trac, difficultés scolaires
  • stress, burnout
  • troubles alimentaires (anorexie/boulimie)
  • addictions (tabac, alcool, drogue, jeu)
  • douleurs physiques
  • etc. …

Comment agit l’E.P.R.TH :

La technique EPRTH par elle-même aide à rétablir une continuité à l’endroit où elle s’est interrompue.
Il s’agit, pour le thérapeute, d’effectuer une désensibilisation simultanées des trois corps affectés (mental, émotionnel et physique), en reproduisant le mouvement naturel de va et vient que font les yeux de la personne, lors du sommeil paradoxal REM (Rapid Eye Movement), et qui sont le témoignage de l’échange d’informations entre le cerveau cognitif et le cerveau émotionnel.

le contenu de la perturbation ne sera pas analysé mais tout le travail consistera à enlever

Les blocages qui perturbent le processus naturel et quotidien d’intégration des informations. Une fois ces blocages levés, l’information sera perçue pour ce qu’elle est.
La réaction émotionnelle, inadaptée, est réintégrée dans le parcours qu’elle aurait dû suivre, elle peut donc être acceptée, traitée et s’apaiser.
La personne est ainsi libérée de souffrances parfois très anciennes.
La continuité rétablie, le symptôme n’a plus de raison d’être. La réaction émotionnelle est désactivée.

La personne est ainsi libérée de souffrances souvent très anciennes, et cela de façon durable.

L’EPRTH est une thérapie brève.

Du rééquilibrage émotionnel vers le mieux-être :

En tant que thérapeute EPRTH, je vais déterminer avec le patient les troubles ressentis dans le présent et/ou les traumatismes connus par lui, et aider le cerveau émotionnel à intégrer ce qui ne l’a pas été.

La technique par elle-même aide à rétablir une continuité à l’endroit où elle s’est interrompue.

Séance d’1h30 toutes les 3 semaines

La technique ne se substitut en aucun cas au traitement médical prescrit par votre médecin. Si vous voyez que vos troubles disparaissent après les séances, parlez-en à votre médecin qui pourra, s’il le juge utile et pertinent, réajuster votre traitement.